octobre 2017
puce Accueil  > Topo guide  > Personnes handicapées  > Quelles sont les aides pour les personnes handicapées ?

 

 

Quelles sont les aides pour les personnes handicapées ?

Les personnes handicapées, en particulier les demandeurs d’emplois et les salariés du secteur privé, peuvent bénéficier sous certaines conditions de différentes aides en matière d’emploi, de formation, et d’intégration ou de maintien dans l’emploi.

Ces aides se déclinent de la manière suivante :

Aides à l’embauche

Elles peuvent concerner l’accès aux contrats de travail aidés (CUI, Contrats de professionnalisation ou d’apprentissage… – les personnes handicapées bénéficiant de tous les contrats existants, parfois dans des conditions facilitées) ou des mesures forfaitaires destinées à couvrir des frais ou dépenses individuelles pour accéder à l’emploi.

Aides à la formation, au bilan, à la remise à niveau

Les personnes handicapées bénéficient également du système courant de financement des formations des salariés (congé individuel de formation, formation continue, valorisation des acquis de l’expérience, etc.). La réforme de la formation professionnelle de 2009 a ouvert des possibilités plus larges pour ces salariés, notamment la possibilité d’accéder, dans l’emploi, aux "contrats de professionnalisation" proposés pour les demandeurs d’emploi. Parallèlement, l’Agefiph peut cofinancer des actions de formation ou de bilan pour des salariés handicapés, en complément du plan de formation de l’entreprise, en particulier en vue de leur maintien dans l’emploi et/ou de leur évolution professionnelle.

Pour l’accès à l’emploi, des aides à la formation, à la remise à niveau, existent également (aides de l’Agefiph par exemple).

Aides pour l’aménagement de l’environnement de travail

Qu’il s’agisse d’une embauche ou d’un maintien dans l’emploi, la prise en compte du handicap et des aménagements nécessaires ouvre droit à des aides financières, dès lors qu’ils n’entrent pas dans des obligations réglementaires de l’entreprise ou qu’ils les débordent. Ces aides au bénéfice de la personne sont généralement versées à l’entreprise.

Accessibilité des lieux de travail, aménagement de poste, aménagement horaires (par exemple temps partiel thérapeutique de la sécurité sociale), sont les champs les plus couramment concernés. Des financements pour aides techniques et humaines peuvent également être mobilisés (Agefiph, sécurité sociale, MDPH…).

A savoir : la prise en charge des besoins en aides techniques et humaines est un des points clefs de la loi de février 2005, les maisons départementales des personnes handicapées ayant la charge de la prestation de compensation devant couvrir pour majeure partie ces dépenses.

Appui et conseil de structures spécialisées

Les personnes handicapées peuvent également s’adresser à des structures spécialisées, pour accéder à l’emploi, être accompagnées ou conseillées, pour la gestion de situations de maintien dans l’emploi, pour des prestations de bilans spécialisées sur certains handicaps, pour de l’interprétariat, de la médiation, etc.

Qui peut vous aider ?

• Les structures Cap Emploi, en particulier, sont des interlocuteurs privilégiés pour la recherche d’emploi ou d’une formation.
Coordonnées des structures Cap emploi sur le site : www.capemploi.com

• les prestataires du réseau Sameth (service d’appui au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés) : aider les entreprises et les salariés à trouver une solution de maintien dans l’entreprise quand apparaît une inadéquation entre l’état de santé du salarié et son poste de travail.
Coordonnées sur le site : www.agefiph.fr

• Des organismes conventionnés pour "appuis spécifiques" (conseil, bilan, accompagnement spécialisé sur certains types de handicaps), peuvent également être sollicités.
Coordonnées pour l’Ile-de-France dans la rubrique "Contacts".

• Accueil des MDPH (Maisons départementales des personnes handicapées) :
Coordonnées des MDPH sur le site : www.cnsa.fr

Aller plus loin

Les personnes handicapées, en particulier les demandeurs d’emplois et les salariés du secteur privé, peuvent bénéficier sous certaines conditions de différentes aides en matière d’emploi, de formation, et d’intégration ou de maintien dans l’emploi.

Ces aides se déclinent de la manière suivante :

Aides à l’embauche

Elles peuvent concerner l’accès aux contrats de travail aidés (CUI, Contrats de professionnalisation ou d’apprentissage… – les personnes handicapées bénéficiant de tous les contrats existants, parfois dans des conditions facilitées) ou des mesures forfaitaires destinées à couvrir des frais ou dépenses individuelles pour accéder à l’emploi.

Aides à la formation, au bilan, à la remise à niveau

Les personnes handicapées bénéficient également du système courant de financement des formations des salariés (congé individuel de formation, formation continue, valorisation des acquis de l’expérience, etc.). La réforme de la formation professionnelle de 2009 a ouvert des possibilités plus larges pour ces salariés, notamment la possibilité d’accéder, dans l’emploi, aux "contrats de professionnalisation" proposés pour les demandeurs d’emploi. Parallèlement, l’Agefiph peut cofinancer des actions de formation ou de bilan pour des salariés handicapés, en complément du plan de formation de l’entreprise, en particulier en vue de leur maintien dans l’emploi et/ou de leur évolution professionnelle.

Pour l’accès à l’emploi, des aides à la formation, à la remise à niveau, existent également (aides de l’Agefiph par exemple).

Aides pour l’aménagement de l’environnement de travail

Qu’il s’agisse d’une embauche ou d’un maintien dans l’emploi, la prise en compte du handicap et des aménagements nécessaires ouvre droit à des aides financières, dès lors qu’ils n’entrent pas dans des obligations réglementaires de l’entreprise ou qu’ils les débordent. Ces aides au bénéfice de la personne sont généralement versées à l’entreprise.

Accessibilité des lieux de travail, aménagement de poste, aménagement horaires (par exemple temps partiel thérapeutique de la sécurité sociale), sont les champs les plus couramment concernés. Des financements pour aides techniques et humaines peuvent également être mobilisés (Agefiph, sécurité sociale, MDPH…).

A savoir : la prise en charge des besoins en aides techniques et humaines est un des points clefs de la loi de février 2005, les maisons départementales des personnes handicapées ayant la charge de la prestation de compensation devant couvrir pour majeure partie ces dépenses.

Appui et conseil de structures spécialisées

Les personnes handicapées peuvent également s’adresser à des structures spécialisées, pour accéder à l’emploi, être accompagnées ou conseillées, pour la gestion de situations de maintien dans l’emploi, pour des prestations de bilans spécialisées sur certains handicaps, pour de l’interprétariat, de la médiation, etc.

Qui peut vous aider ?

• Les structures Cap Emploi, en particulier, sont des interlocuteurs privilégiés pour la recherche d’emploi ou d’une formation.
Coordonnées des structures Cap emploi sur le site : www.capemploi.com

• les prestataires du réseau Sameth (service d’appui au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés) : aider les entreprises et les salariés à trouver une solution de maintien dans l’entreprise quand apparaît une inadéquation entre l’état de santé du salarié et son poste de travail.
Coordonnées sur le site : www.agefiph.fr

• Des organismes conventionnés pour "appuis spécifiques" (conseil, bilan, accompagnement spécialisé sur certains types de handicaps), peuvent également être sollicités.
Coordonnées pour l’Ile-de-France dans la rubrique "Contacts".

• Accueil des MDPH (Maisons départementales des personnes handicapées) :
Coordonnées des MDPH sur le site : www.cnsa.fr

 

© Handipole - Politiques d'emploi en faveur des personnes handicapées